top of page
Rechercher

Les questions les plus fréquemment posées lors d'un entretien d'embauche

Le nouvel employeur a déjà pu se faire une idée de tes compétences professionnelles dans ta candidature. Lors de l'entretien, il souhaite faire plus ample connaissance avec toi et savoir si tu corresponds au poste proposé, à l'équipe et à l'entreprise en tant que telle.


Différentes techniques de questionnement sont utilisées lors des entretiens d'embauche. Les recruteurs cherchent à savoir si un candidat convient à l'entreprise et à l'équipe en utilisant différentes stratégies de questions. Pour les questions les plus fréquentes, tu peux préparer à l'avance quelques réponses possibles avec des exemples (par exemple pour tes points forts et tes points faibles). Tu peux certes te préparer aux questions, mais tu ne dois pas apprendre tes réponses mot pour mot.


Pouvez-vous nous parler de vous ?

C'est un classique parmi les débuts d'entretien et le prélude à ce que l'on appelle la présentation de soi. Pour les recruteurs, c'est l'occasion de découvrir le candidat en direct, dans le cadre des faits qu'ils connaissent déjà grâce à la candidature ou au CV sous forme de tableau. Vous devez vous présenter en l'espace de trois à sept minutes. Pour la structure, vous pouvez vous inspirer de la formule désormais courante : "Je suis - je peux - je veux".


Réponse :


Je m'appelle Susanne Mustermann, j'ai 25 ans et je vais terminer mes études à l'université de Cologne ce semestre avec un master. Le sujet de ma thèse est le suivant : ... Au cours des deux dernières années, j'ai travaillé pour l'entreprise Muster AG et j'étais chargée de trouver de nouveaux clients dans le domaine XY et de les encadrer durablement.


J'ai pu non seulement augmenter le chiffre d'affaires d'environ deux millions, mais aussi améliorer certains points de la gestion des relations clients, ce qui devrait surtout vous intéresser dans le poste proposé. J'aimerais maintenant mettre à profit ces expériences pour évoluer au sein de votre entreprise. Mes atouts correspondent bien à votre marque et aux défis du poste, que j'aimerais utiliser de telle ou telle manière.


Dans quels domaines voyez-vous vos points forts ?

Il ne s'agit pas ici de faire l'éloge de votre personne, mais de convaincre le recruteur que votre profil correspond aux exigences du poste. Pour ce faire, vous devez éviter les formules creuses et illustrer par des exemples ce que vous savez faire. Même les choses qui vont de soi ne vous mèneront nulle part. La ponctualité n'est pas un point fort, mais peut être attendue. Concentrez-vous plutôt sur ce que vous savez vraiment faire mieux que les autres - et qui est en même temps pertinent pour le poste.


Réponse :


L'une de mes forces réside dans l'organisation, que ce soit lors de grands événements ou dans le travail de projet. Dans mon poste actuel, j'ai organisé un congrès professionnel pour 200 personnes pour l'un de nos grands clients. Il m'est facile de garder une vue d'ensemble et de rassembler toutes les ficelles.


Quelles sont vos faiblesses ?

Lorsque l'on demande quels sont les points forts, la question des points faibles n'est pas loin. Bien sûr, personne ne veut présenter ses faiblesses sur un plateau d'argent à un employeur potentiel. Mais il s'agit fondamentalement d'autre chose : les recruteurs veulent savoir si vous êtes capable de faire preuve d'autocritique et de gérer vos faiblesses de manière honnête et constructive. La meilleure réponse consiste donc en une auto-évaluation honnête, à laquelle s'ajoute la résolution de s'améliorer.


Réponse :


Dans les grandes réunions, je suis plutôt réservé et j'essaie de ne pas être directement au centre de l'attention. J'ai toutefois remarqué que je perdais ainsi l'occasion de faire valoir mes points de vue et mes propositions et je travaille davantage à me présenter avec plus d'assurance et à imposer mon opinion.


Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

L'objectif de cette question n'est pas de détailler ce que vous ferez réellement dans le futur. La réponse montre plutôt si vous avez un plan de carrière ou quels sont vos espoirs en matière de développement personnel. Les recruteurs recherchent des personnes talentueuses et motivées pour occuper un poste à long terme dans le meilleur des cas. Ce qui devrait se refléter dans votre réponse après les cinq prochaines années.


Réponse :


Mon objectif actuel est de trouver une entreprise dans laquelle je puisse m'épanouir professionnellement, mais aussi personnellement. Pour ce faire, je souhaite relever des défis aussi variés que possible afin d'apprendre dans plusieurs domaines, tant sur le plan personnel que professionnel. Mon objectif est d'assumer de plus en plus de tâches de gestion et de responsabilités en matière de personnel au cours des prochaines années, tout en poursuivant de plus en plus d'objectifs stratégiques. Je pense que cela se passe particulièrement bien si je travaille pour une organisation qui se développe elle-même. Et je pense que c'est tout à fait le cas ici.


Comment réagissez-vous aux critiques ?

Personne n'aime travailler avec des collègues qui résistent aux conseils, qui prennent toujours les critiques personnellement et qui ignorent délibérément les bons conseils. Ce qui compte, ce sont les personnalités qui considèrent la critique comme une possibilité de croissance personnelle et une chance qui fait partie de toute collaboration professionnelle.


Réponse :


La critique est l'un des meilleurs moyens de s'améliorer. Je suis toujours reconnaissant pour les commentaires et j'essaie de ne pas les prendre personnellement. Par exemple, lors de mon stage, un collègue m'a dit qu'il n'aimait pas la présentation que j'avais faite pour lui. Mais il m'a aussi montré quels étaient les points faibles de la présentation et ce qu'il était possible de faire différemment. Cela m'a permis d'améliorer considérablement ma maîtrise du programme, mais aussi de la création de présentations en soi.


Pourquoi êtes-vous la bonne personne pour ce poste ?

Pour les candidats, cette question est généralement source de stress et de prise de conscience : oui, pourquoi en fait ? Ne vous laissez pas mettre sous pression, mais concentrez-vous sur votre valeur ajoutée et sur ce que vous apportez à l'entreprise. Quelles qualifications apportez-vous, quelle est votre méthode de travail ? Un coup d'œil à l'offre d'emploi permet également de savoir ce que le recruteur recherche exactement.


Réponse :


Pour le poste de Junior Account Manager, vous avez besoin de quelqu'un qui est à l'aise avec les chiffres, qui pense en termes de solutions et qui a toujours les souhaits du client en tête. Grâce à mon master en comptabilité, j'ai les qualifications professionnelles requises et mon stage chez ... m'a déjà permis d'acquérir une première expérience dans le contact avec la clientèle et d'apprendre ce qui est important.


Pouvez-vous gérer le travail sous pression ?

Cette question peut suggérer que le poste pour lequel vous avez postulé peut être stressant et que des heures supplémentaires sont possibles. Il s'agit également d'une question classique pour évaluer les faiblesses potentielles d'un candidat. La meilleure façon de répondre à cette question est de présenter un scénario qui décrit clairement comment vous avez fourni de bonnes prestations, même sous pression.


Réponse :


Même sous pression, je peux garder la tête froide et ne pas perdre de vue mon objectif. Lors de mon stage chez ..., il arrivait souvent que des clients expriment des souhaits à court terme. Pour les mettre en œuvre, j'ai établi un plan que j'ai ensuite suivi étape par étape.


Vous avez d'autres questions ?

C'est généralement la dernière question de candidature posée lors d'un entretien d'embauche à laquelle il n'y a qu'une seule réponse possible : "Oui". Si vous ne posez pas de questions, les recruteurs auront vite l'impression que vous n'êtes pas préparé, voire désintéressé. En posant des questions, vous ne devez cependant pas demander quelque chose qui a déjà été expliqué pendant l'entretien - ou que vous auriez pu découvrir vous-même en faisant une petite recherche sur Internet.


Réponse :


Oui, merci pour l'occasion. J'aurais effectivement encore quelques questions à poser sur vos dernières remarques. Vous avez parlé des possibilités de développement pour les collaborateurs. Pourriez-vous expliquer plus précisément comment les talents et les points forts sont développés dans votre entreprise ? Et comment évaluez-vous la réussite à ce poste au cours des 100 premiers jours ?


Bonne chance pour votre prochain entretien d'embauche !

377 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page